conférence - Le livre numérique, nouveaux supports, nouvelles écritures L'écriture d'Anne Savelli se découvre sur écran et sur papier, et ce de longue date. Ses expériences nées de son premier opus Fenêtre open space ont donné lieu à un blog où elle prolonge l'expérience donnant lieu à une poésie incarnée dans le texte et le web.

Anne est venue expliquer sa démarche d'auteure "connectée" lors d'une conférence  à la Bibliothèque municipale de Lyon le livre numérique : nouveaux supports, nouvelles écritures.

Franck, un style

Depuis le 8 septembre sa démarche s'est prolongée dans un roman intitulé Franck, paru dans la collection La Forêt chez Stock. Roman à une voix, celle de la narratrice qui parcourt le temps et l'espace. Le temps de la rencontre avec Franck, sa jeunesse, sa vie en prison. L'espace entre l'appartement de la narratrice à Paris et la cellule de Franck trop loin. Avant, après, pendant, ici et là-bas. La complexité du récit peut dérouter dans les premières pages mais elle bascule très vite dans la construction d'un récit complexe et très maîtrisée. Le parcours de la narratrice est une contrainte qui donne à voir et à entendre, le rythme des pas et des distances prend pied dans celui de l'écriture.

Il y a longtemps que je n'avais pas lu un roman dont le style si particulier et original se démarque naturellement. Il naît d'une exigence littéraire, d'un synopsis, d'un montage au sens cinématographique du terme, succession de scènes, de plans, de rythmes. Il naît aussi de contraintes qui ne sont pas sans rappeler les ouvrages précédents de l'auteure. Oulipienne et écrivain marcheur donc.

Pourquoi le web ?

Anne Savelli occupe le terrain sur le texte et sur l'écran à travers un site dédié à l'écriture de Franck : Dans la ville haute. A la fois journal de la genèse et matière supplémentaire et complémentaire, le site web était décidé au moment de l'écriture bien avant la publication comme elle l'explique lors de la conférence citée plus haut. Un accompagnement, comme le fut un site blanc pour le bel ouvrage de Philippe Vasset, Un livre blanc.

Dans la ville haute offre donc le parcours de l'auteur entre écriture, doute, rencontre et élaboration finale. On suit ses pas de la maison au bureau de son éditeur, ses séances au 104 et dans les cafés du 19e, ses doutes et sourires, les rencontres avec les librairies et les lecteurs ne font que commencer. Un feuilleton d'auteur au plus près.
Le site permet aussi de suivre les pas de la narratrice entre son et image, complément web parfait du livre, nuages de tags dans le ciel, Paris-Béthune comme vous ne l'avez jamais lu ni entendu.

Pour en savoir plus :

[Mots-clefs du jour : voix de Delphine Seyrig+ratp]