copyright jmilles

La conférence intitulée Le livre numérique, nouveaux supports, nouvelles écritures organisée le 27 octobre dernier par la Bibliothèque municipale de Lyon (disponible en ligne sur cette page web) s'interrogeait notamment sur l'influence de l'écran sur notre façon de lire mais aussi d'écrire et produire du contenu.

Lecteurs que nous sommes, nous préférons sans doute un PDF imprimé qu'à un essai étalé sur une page web qui affole l'ascenseur, un article bien construit et dynamique qui renvoie sur des références et étaye ses sources plutôt qu'un pavé indigeste, bref nous ne sommes qu'au démarrage d'une écriture d'une certaine façon adaptée à la lecture écran et aux possibilités de jouer sur plusieurs supports (son, vidéo, texte, images, incrustations de liens ...).

Et puis il y a twitter.

140 caractères pour synthétiser une information, faire passer un lien, outil de veille, outil d'annonce, rester en contact avec collègues de l'étage supérieur, on ne revient pas dessus.

Et la littérature dans tout ça ?

twitterature

La contrainte des 140 caractères inspire les poètes, qu'ils soient oulipiens (140 caractères pas un de plus comme le raconte le journal Le Matin) ou amateurs de haiku (cf. le twaiku sur DesignPile).

Twitterature est un pas supplémentaire vers cet exercice de style, ou comment condenser un récit en quelques tweets. Deux étudiants américains, Alexander Aciman & Emmett Rensin, ont imaginé une cuisine fusion entre classiques de la littérature mondiale et outils numérique nouvelle génération. Cet ouvrage publié dans les classics de Penguin books livre sera bientôt traduit en français (cf. ce facebook dédié).

Oedipe Roi de Sophocle, Du côté de chez Swann de Proust, Don Quichote de Cervantes, Les voyages de Gulliver de Swift ... résumés en une vingtaine de tweets. On appréciera (ou pas) pas l'humour potache twittérien :

"Finally home. Everything good! Wait, who the fuck are. the dudes hitting on Penelope?" (L'Odyssée d'Homère).

Twitt-Quizz

Application twittesque histoire de cultiver ses connaissance de manière ludique, David, Emma, Joëlle et Roland (pour plus de confidentialité les prénoms ont été changés) organisent des concours de twitterature ou comment retrouver le titre et l'auteur d'un ouvrage à partir d'un tweet.

Ce qui donne :

"Cette jeune orpheline est très désemparée, tout le monde abuse de sa naïveté, même (surtout) les religieux. Elle souffre beaucoup, aie, aie."

"Brrrr, il fait froid dans cet hotel, et pis ya personne ?? en plus c' est immense, et sinistre. mais .... LACHEZ CETTE HACHE !!!!!"

Mots-clefs du jour : absence d'écrits chez les gaulois]