A l'heure où le Bulletin des Bibliothèques de France publie un intéressant dossier intitulé de l'accès à l'accessibilité, penchons-nous un peu sur l'équipement numérique accessible aux personnes déficientes visuelles pour les particuliers comme pour les entreprises et les services publics ...

Des solutions numériques existent pour permettre aux non voyants et malvoyants d'utiliser confortablement l'outil informatique, mais elles nécessitent souvent un investissement et un apprentissage conséquents. En France, la plupart des personnes déficientes visuelles utilisent un logiciel de grossissement comme Zoomtext (690€ environ pour une licence privée) ou des lecteurs d'écran du type Jaws (plus de 1500€ pour un particulier) ou Window Eyes (plus de 900€). Ajouter à cela un scanner avec OCR afin de numériser l'imprimé et vous constaterez le frein évident pour s'équiper à domicile, se lancer dans l'initiation voire équiper son collège, cybercafé, espace numérique, entreprise.

Le lecteur d'écran libre et gratuit NVDA offre aujourd'hui une solution très performante qui permet un usage assez proche des synthèses les plus courantes. D'ailleurs les utilisateurs ne s'y sont pas trompés puisque les deux derniers sondages réalisés par Web Accessibility in Mind auprès d'utilisateurs montrent une nette progression de NVDA depuis la dernière version de février 2009 1. Cette dernière version donne pleinement satisfaction, notamment sur l'application la plus complexe pour l'accessibilité : Internet. La version française et les différentes voix proposées aux utilisateurs francophones sont à la hauteur des synthèses payantes, l'utilisateur de Jaws se retrouvera en terrain connu et n'aura pas à réapprendre un autre de mode de fonctionnement (les raccourcis sur Internet sont optimisés avec Firefox).

  • Un particulier peut ainsi s'initier le maniement de l'ordinateur et ses principales fonctionnalités (environnement PC, Internet, traitement de texte, messagerie électroniques ...) sans avoir forcément à investir dans un matériel couteux.
  • Une entreprise peut rendre accessibles ses postes informatiques, un frein en moins à l'embauche de personnes déficientes visuelles.
  • Un espace numérique ou cybercafé peut donner accès à ses postes informatiques à moindre frais, un premier pas pour s'initier aux fonctionnalités techniques liées aux lecteurs d'écran, à l'accueil et l'accompagnement du public déficient visuel.

Ajoutons que NVDA existe en version portable (clef ou DD si vous souhaitez tester), téléchargeable comme toutes les versions françaises sur ce lien.

Si vous souhaitez en savoir plus pour apprendre le maniement de NVDA, JAWS, Zoomtext & co :


1 Résumé sur le blog Britoweb


[Mots-clefs du jour : punks à chien a saint brieuc]