couverture Le Tigre, vol. 11

-« Bonjour, vous êtes le Tigre ?
- …
- Pourquoi avez-vous choisi ce nom ? Ça a un rapport avec le groupe de rock ?
- … »

Oui, il fallait être là ce vendredi pour entendre ce curieux rapprochement entre un groupe de rock grrrrl et un journal au nom grrrr tout court. Curieux mais pas si curieux : alternatif grrrr est le rapprochement qu’une femme passée par hasard ce soir là mit dans nos petites têtes punk-rock.

Le Tigre vol.11, aperçu page 4Le Tigre vol.11, aperçu page 5

Né en 2006, Le Tigre se repère dans la jungle des revues par deux (bons) points remarquables : tout d’abord une mise en page réglée au cordeau, inspiration miscellanées anciennes et almanach (bien avant l’autre là, chez Allia). Le Tigre est beau, graphiquement complexe et soigné, un exemple de lisibilité. Inspiré de la presse à typographie affirmée, il est réalisé entièrement avec des logiciels libres, notamment Scribus pour la mise en page, SPIP pour la mise en ligne et donne sa recette.

Le Tigre vol.8, aperçu page 28Le Tigre vol.8, aperçu page 29

Et puis le Tigre, c’est un contenu, un ton libre de publicités exceptées les fausses et les recyclées. Textes, photographies et illustrations tournent autour des grands rendez-vous que sont l’Actualité & l’International (reportages, chroniques …), la Sommation (la vraie vie de la conso), les Tigreries (almanach, pitreries), l’Euphrate (journal mode d’emploi). On pense à la presse de reportages où les brèves s’effaçaient derrière le profond. Ça mijote, jamais on ne s’ennuie, souvent avec un sourire en coin mais pas que. Ça chasse toutes les proies sur tous les sujets, pourvu que le regard soit décalé et apporte quelque chose.

Le Tigre vol.10, aperçu page 36Le Tigre vol.10, aperçu page 37

Le Tigre est joueur et se donne des contraintes. Dans la mise en page bien sûr, mais aussi le contenu. Le plaisir de retrouver chaque mois l’aaamour (une personne choisit un mot définissant l’amour et raconte) et les coups de fil d'Arenaud Poun. Il n’y a pas d’autres futilités que de se retrouver dans cet univers de curieux magazine curieux qui n’est pas sans rappeler Monsieur Toussaint Louverture.


Ah lecteur tu peux participer aux jeux de citations de bas de page, aux suggestions d’illustrations (de tigre), et rencontrer l’animal, parfois en tournée. D’ailleurs il n’est pas trop tard pour rencontrer le Tigre sur Lyon, ce soir dès 20h.



[Mots-clefs du jour : le concept de la caverne d'Ali baba virtuelle]