flea market phones copyright formaicaLe site écrans de Libération nous informe que nous fêtons aujourd'hui les 30 ans du spam. La publicité s'imisce partout, le marketing repère les nouveaux modes de communication capables de capter jusqu'au moindre petit client potentiel. Pas étonnant donc que le spam soit né peu de temps après la messagerie électronique. Les fichiers clients se vendent à bon prix, les formulaires se remplissent avec des demandes d'envoi d'informations précochées, la pub tue la pub messieurs dames. Mais le postulat règne : sur 100 personnes qui rouspètent il y aura une poignée de futurs clients.

Bon la loi française oblige les annonçeurs (honnêtes) à proposer une désinscription dès lors qu'un internaute en fait la demande. Super. Mais que faire contre le spam par téléphone ?

Les centres d'appels téléphoniques qui appellent 15 fois par jour dont le samedi et jours fériés (à partir de 10h02 tout de même) pour vous vanter les assurances vies, les réductions d'impôts et les offres exceptionnelles sur la cuisine et le canapé (comment vous ne voulez pas mais c'est gratuiiiit !) ont bel et bien une parade : la liste orange de France Telecom, libre et gratuite pour éviter (normalement) de se retrouver dans la liste des fichiers vendus par ... France Telecom.

Pour en savoir plus : un article sur le site de la CNIL.

[Mots-clefs du jour : dessin de brebis pour enfants]