Supermâché, Prodution ONF/CNAP / Laurent SfarStupeur en démarrant netvibes ce matin : une petite brève de mon RSS sur Libération me fait tiquer avec ma tasse de café (sans danger pour le clavier du portable fort heureusement).

Un sanglier de 90 kilos abattu dans une zone commerciale à Poitiers.

Ce n'est pas la présence d'un sanglier dans un magasin de vêtements de zone industrielle un samedi après-midi veille de Noël qui me saute aux yeux, mais l'accointance avec une vidéo exposée à la Bibliothèque de la Part-Dieu dans le cadre de la Résonance de la Biennale d'Art Contemporain.

Ladite vidéo réalisée par Laurent Sfar montre un supermarché (alimentaire disons) pris d'assaut par des sangliers (c'est un peu la configuration veille de Noël !). Un moment d'absurde qui fascine avant de se transformer en chasse sanglante. Un corps étranger hors contexte doit être éliminé en définitive.

Et puis ce matin : L’animal a été tué d’une trentaine de balles, les armes de service des forces de l’ordre étant inadaptées à ce type d’intervention, selon la même source. Méfiance tout de même car trois sangliers auraient été repérés dans la zone, un seul ayant franchi les limites de la cohabitation. La préfecture nous indique que : Ces animaux font vraisemblablement partie de la bande repérée récemment dans les environs par les services départementaux de la Forêt.

Des racailles de la forêt, la police enquête. Humain trop humain, décidemment, c'est à voir sur Lyon jusqu'au 5 janvier.