maison_dans_l_eau

Du 1er juin au 1er septembre 2007, Estuaire 2007, propose une formidable excursion artistique entre Nantes et Saint-Nazaire. Plusieurs lieux d'expositions dans les deux villes, plusieurs résonnances d'un lieu et d'un milieu, l'estuaire de la Loire, lien entre deux cités que le collectif la Valise vous propose de parcourir de manière inédite sur un ferry recouvert de miroirs. Récit de quelques visions.

Nantes, le Lieu Unique.

Le Lieu Unique, incontournable de la culture nantaise, accueille deux installations, une vidéo d'Ange Leccia et une expérience fascinante de Thomas McIntosh. Le visiteur sera bien avisé de passer au-delà de l'écran d'ouverture pour découvrir cette dernière. Un bassin recouvert d'une fine pellicule d'eau animée par les vibrations d'enceintes : le son anime, les mouvements de l'eau sont projetés par des spots, le son apparait à l'écran. Ondulation interpelle par cette incarnation mécanique, presque physiologique, du son et de l'image.

capitaine_catCroisière.

Une réflexion sur des installations disséminées sur le fleuve. Départ 10h de Nantes près des anneaux de Buren & Bouchain. Les passagers équipés de casque profitent d'un point de vue inédit sur l'estuaire et sur les oeuvres du parcours. La radio propose des reportages sur la vie de l'estuaire (les dockers, la pêche à la civelle ...) et sur les installations artistiques, le regard se promène entre un nid de cigognes affairées et l'approche d'une création. Jumelles indispensables pour observer le réveil des habitants dans leurs installations mobiles ou la maison de Jean-Luc Courcoult. Complice (ou hasard) indispensable pour voir le geyser de Jeppe Hein sur Couëron.


lspSaint-Nazaire, Alvéole 14.

Edwin van der Heide s'est réapproprié l'ancienne base sous-marine allemande avec une installation de lasers. On plonge entre plusieurs faisceaux, cerné par un ballet lumineux au milieu de nuages de vapeur d'eau. On pense à Ondulation, on pense à la base sous-marine active mais inoffensive. (A noter : le billet croisière vous permet de revenir à tout moment de la journée par le train)

Une biennale à suivre en textes, vidéos et images sur le blog de Civelle.