Après Stéphane de cuisiner en ligne, Aude /// Epices et compagnie accepte de répondre à What is net for ? ...

EpicesDepuis Cologne où elle vit, Aude décide de créer son blog culinaire en janvier 2005 pour partager [ses] plaisirs gourmands avec tous ceux qui le voudront. Epices et compagnie devient rapidement l’un des blogs francophones les plus consultés comme ses camarades Cléa du Japon, Elvira du Portugal ou Estelle installée aux Etats-Unis. Désormais installée en France à proximité de Lyon (grande ville gastronomique s’il en est), Aude fait partager son plaisir de la cuisine avec humour et fantaisie.


En tant qu'internaute, qu’appréciez-vous sur les blogs culinaires par rapport aux médias traditionnels (livres de recette, magazine, émissions radiotélévisées) et aux sites culinaires plus classiques ?


Ce qui est bien sur les blogs, c'est l'échange qu'on peut avoir avec l'auteur et les autres lecteurs par le biais des commentaires. Certains auteurs de blogs culinaires donnent aussi des petites astuces qu'on n'a pas forcément dans les livres de cuisine ou magazines. Et grâce aux listes de liens que de nombreux blogueurs ont établies, on a accès à plein de sites sur lesquels on ne serait peut-être pas tombés tout seul.

Qu’est-ce qui vous a poussée à finalement créer votre propre blog ?

J'avais beaucoup de temps à l'époque et je cherchais un loisir instructif, convivial et amusant. La cuisine répondait à tous les critères. Le blog culinaire aussi.

Participiez-vous à d’autres sites culinaires avant de vous lancer dans la blogosphère ?

Avant de me lancer, je lisais simplement quelques blogs culinaires. Je n'avais jamais participé à  des forums ou consulté de sites culinaires professionnels.

A lire les blogs culinaires, on a l’impression d'observer une véritable communauté avec ses affinités et ses amitiés virtuelles ou réelles : quel est votre sentiment par rapport à ce phénomène ? Avez-vous une anecdote à nous raconter ?

Effectivement, il s'est créé une multitude de petites communautés grâce aux blogs culinaires. Les communautés se forment sans suivre de logique précise, on n'est pas forcément de la même région, ni de la même ville ou encore du même âge. Au début, on se fait des amis virtuels. Ensuite, il arrive qu'on se rencontre en vrai. Et contrairement à ce qu'on pourrait penser, les blogueurs et blogueuses culinaires ne parlent pas que de cuisine quand ils se rencontrent ! Quand la mayonnaise prend bien, il arrive même qu'on fasse des projets ensemble, comme les Européennes du goût à Aurillac en juin dernier auxquelles j'ai été invitée à faire une démonstration de cuisine avec des copines blogueuses.

Qu’est-ce qui fait à votre avis l’originalité de votre blog par rapport aux autres blogs culinaires ?

Comme le nom de mon blog l'indique, j'ai choisi les épices comme fil conducteur. Non pas que je sois une spécialiste du sujet, mais parce que justement je n'y connaissais pas grand chose et que j'avais très envie d'apprendre et de progresser dans ce domaine. Sinon, quand j'ai commencé mon blog en Allemagne, je racontais un peu mes impressions sur ce pays et ça faisait bien rire les allemands installés en France.

Quels sont vos futurs projets ?

En octobre prochain sortira un livre de cuisine collectif auquel j'ai participé avec une poignée de blogueuses du monde entier. Nous avons créé quelques recettes inédites pour l'occasion. L'ouvrage paraîtra aux éditions Tana et s'appellera Une souris dans le potage.